Roiron

Du Fayat on accède à Roiron, toujours au nord-est de Rosières mais cette fois à l’abri du suc de Jalore, à 923 mètres d’altitude.
Royro en 1553, Royron en 1572 pourait venir de roire, variante de roure qui signifie chêne rouvre.
Roiron a appartenu au mandement de Mézères ; c’est sans doute grâce à sa situation géographique plus favorable que celle du Fayat qu’il s’est davantage maintenu que ce dernier.


Porte ancienne .

Là aussi on peut admirer des bâtisses aux murs imposants, construites avec les matériaux disponibles sur place : murs en granit, lauzes de phonolithe provenant de Jalore.


La table d’orientation.

 

Le petit patrimoine se résume à l’ensemble bachas-lavoir, au travail et au puits. La petite place a été libérée suite à la démollition de l’assemblée décidée par les habitants en 1983.
Le village compte un agriculteur et quelques familles rejointes pendant les vacances par des résidents secondaires. Il est très fréquenté par les randonneurs et promeneurs qui viennent apprécier le panorama et la table d’orientation.

Translate »